MIXTURES

▸ Panacée : Un personnage disposant également de la compétence [Medecine] peut produire cette mixture aux vertus curatives. L’usage d’une Panacée permet de guérir une blessure normale, tant sur soi-même, qu’une autre personne.

▸ Purple Wedding : Il s’agit d’une mixture empoisonnée très efficace, notamment pendant un mariage. Voir p.286 du manuel de jeu, première partie du paragraphe «Toxin», qui s’applique autant aux créatures surnaturelles qu’aux mortels.

▸ I’m in love with the Coco : Permets la fabrication d’une substance ou d’une drogue correspondant à la description «Amphetamine». En guise d’exemple, cette mixture pourrait être un dérivé de la Cocaïne, de l’Ectasie ou du Crystal Meth. Pour plus de détails, voir p.286 du manuel de jeu.

▸ Pink Floyd : Permet la fabrication d’une substance hallucinogène ou d’une drogue correspondant à la description «Hallucinogen». En guise d’exemple, cette mixture pourrait être un dérivé de la mescaline, du PCP ou du LCD. Pour plus de détails, voir p.286 du manuel de jeu.

▸ Alcool de Patate : Permet la fabrication d’une substance alcoolisée correspondant à la description «Alcohol». En guise d’exemple, cette mixture pourrait être à peu près n’importe que type d’alcool, allant d’une simple bière, à une bonne dose de Moonshine. Pour plus de détails, voir p.286 du manuel de jeu.

▸ Marchand de Sable : Permet la fabrication d’une substance ou d’une drogue correspondant à la description «Knock Out». En guise d’exemple, cette mixture pourrait être un somnifère ou un tranquillisant. Pour plus de détails, voir p.286 du manuel de jeu.

▸ Venin du Scorpion: Le Vitriol est un puissant poison dont les effets sont similaires au pouvoir Scorpion’s Touch, de Quietus. Pour plus de détail, voir p.157 du BNS. Notez également que les effets du Vitriol ne sont cumulatifs sous aucun prétexte.

▸ Deacon Frost : Un personnage disposant également de la compétence [Science – Chimie ou Biologie] est apte à concocter une mixture anticoagulante, spécifiquement conçue pour nuire à la métabolisation sanguine des vampires. Pour plus de détails, voir p.286 du manuel de jeu, seconde partie du paragraphe «Toxin», qui ne s’applique qu’aux vampires.

▸ Mr. Net : Un personnage disposant également de la compétence [Science – Chimie] est apte à concocter une mixture chimique et toxique. Quiconque fabrique cette mixture, récolte en réalité une (1) unité de ressource de Synthèse de «Produit Chimique».

▸ Krazy Glue : Cette substance, produite à partir d’herbes diverses, est aussi efficace que de la colle contact ou du duct-tape. Quiconque faisant usage de cette mixture peut temporairement et rapidement réparer un objet ou une arme jugée inopérante, pour l’espace d’une scène, ou trois (3) tours de combat. 

▸ Sérum de vérité : Permet la fabrication d’une substance médicamenteuse utilisée afin d’obtenir des informations d’un sujet non consentant. Cette mixture inflige une pénalité de deux (2) traits sur tout challenge au moment d’une interrogation, ainsi qu’une pénalité de deux (2) trait sur tout usage d’une disciplines vampirique sociale ou mentale.

▸ Adrénaline : Cette substance médicinale provoque une montée d’adrénaline immédiate. Un mortel, tout comme un vampire, qui consomme cette mixture succombe instantanément à la frénésie (rage), en plus d’être immunisé aux pénalités liées aux blessures. Une montée d’adrénaline cesse brusquement au bout de (5) tours de combat.

▸ Feu de l’atome : Un personnage disposant également de la compétence [Science – Chimie ou Biologie] est apte à concocter une mixture inflammable. Cette substance, produite à partir de diverses composantes organiques et non organiques, peut être appliquée sur une arme de mêlée, octroyant du même fait la qualité d’équipement Flaming pour la durée de trois (3) tours. Toutefois, pour embraser l’arme, une (1) action simple est nécessaire pour y arriver.

▸ Tchernobyl : Il s’agit d’une substance toxique concoctée à partir d’herbes et autres matières organiques irradiées. La consommation d’une telle mixture cause des vomissements, des maux de tête et toutes sortes d’effets indésirables, allant même jusqu’à provoquer un cancer dans certains cas (pour les mortels). L’idiot (ou la victime) qui consomme cette substance doit entreprendre un challenge physique (difficulté de 8 traits) et advenant un échec, une pénalité d’un trait s’applique sur tout challenge pour la durée d’une soirée. Ces pénalités sont cumulatives jusqu’à concurrence d’un seul trait physique.