CODE DE CONDUITE

➦ Avertissement : L’univers de jeu proposé par Vampire la Mascarade se veut sombre et choquant. Les thèmes abordés sont parfois scandaleux, révoltants, grossiers et macabres. Soyez-en avertis, nos scénarios peuvent toucher la sensibilité de certains individus. L’univers de Vampire la Mascarade ne s’est jamais caché de traiter de sujets délicats  tels que les extrêmes religieux ou politiques, les horreurs de la guerre, le crime organisé, le meurtre, la violence, la torture, etc. Ce faisant, l’univers de jeu traité par Exsilium n’est pas différent, si ce n’est de son époque. Notamment, l’esclavagisme, la barbarie et la cruauté humaine font partie intégrale du quotidien des personnages de notre chronique. Nous croyons donc que l’exploration de ces sujets par l’entremise d’un jeu de rôle, dans un cadre contrôlé et sans en faire la glorification, est aussi valide que dans n’importe quel autre média.

En contrepartie, aucune allusion ou atteinte envers l’identité d’un participant ou un membre de l’organisation ne sera tolérée. Que ce soit par des commentaires racistes, sexistes, homophobes, transphobes ou la discrimination envers les croyances ou la foi d’une personne, une attaque à l’identité se veut heurtante pour la personne derrière le personnage. L’organisation d’Exsilium se veut inclusive, et croit que ses événements immersifs devraient être un espace dans lequel chacun et chacune se sent à l’aise dans son identité. En ce sens, la question du sexisme, de l’homophobie ou de la transphobie n’est pas abordée dans notre univers de jeu. Quant au racisme, il se manifeste par le biais des clans vampiriques, les diverses provenances et cultures inhérentes à l’univers de jeu, mais n’est jamais admis en ce qui concerne l’accent, la langue, l’apparence ou la couleur de peau d’un participant ou d’une participante.

Maintenant, vous devez vous demander « pourquoi est-ce qu’il me dit ça lui ? ».  En fait, il est très probable que plusieurs de nos participants ne soient pas encore familiers avec Vampire la Mascarade. Il est tout autant probable que certains de ces joueurs aient rencontré par le passé – ou vivent encore –  des situations délicates du même genre. Cette mise en garde est donc une façon pour notre équipe ainsi que notre communauté de prendre part à un mouvement de conscientisation, sans dénaturaliser le jeu lui-même et ses thèmes. Car au-delà du jeu, il a des êtres humains.

———

NB : Ce code de conduite est une lecture obligatoire et il sera pris pour acquis que chaque personne participant à l’activité en ait pris conscience.

➦ Respect : Il est attendu des joueurs(ses) comme de l’animation que les interactions hors-jeu se fassent dans le respect. Ainsi, la violence verbale ou physique, le harcèlement et les menaces sont des comportements proscrits. En ce sens, le harcèlement sexuel en jeu, sous forme de « roleplay » dissimulé, tout comme hors-jeu, est prohibé. Le jeu de rôle amoureux se doit d’être fait dans le respect et sans tomber dans la lourdeur, la gratuité ou le sexisme. Un roleplay intense ne devrait jamais être une excuse pour un comportement toxique. Incarner un personnage axé sur la confrontation peut porter à préjudice. Prenez l’initiative d’aborder et discuter avec les autres joueurs(ses) avant la partie, ceci assurera un jeu plus agréable pour tous et sans quiproquo. Toutes interactions physiques se doit d’être consentie avant chaque parti, le consentement n’étant pas automatique ou renouvelé. Par respect pour l’activité, ses participants(es) ainsi que l’endroit loué et le mobilier; il est également strictement défendu d’être intoxiqué ou en état d’ébriété pendant l’activité, que ce soit d’alcool, drogues ou toute autre substance que ce soit (qui ne soit pas une prescription).

➦ Débordements :En élaborant sur le point précédent, il existe un phénomène appelé « bleed » ou « débordement » en français, qui fait référence à l’acte de laisser son état hors-jeu, ses rancœurs, ses rengaines et autres émotions négatives se propager sur le jeu. Ceci mène souvent à des situations très complexes et inutilement malaisantes pour tous. Dans de tels cas, lorsque vous sentez que votre humeur n’est plus propice au bon déroulement du jeu, il est préférable que vous vous retiriez quelques instants. La plupart de nos locaux disposent d’une salle hors-jeu à cet effet et il est de votre responsabilité de gérer vos débordements en bon et due forme.  Autrement, les membres de l’organisation sont présents vous assister au meilleur de leurs compétences, mais s’attendent également à ce que vous vous retiriez de la scène ou de l’activité (même temporairement) afin de pouvoir éviter une escalade dramatique.

➦ Ok Check : En lien avec le bleed et le respect, vient le « ok-check ». Cette manœuvre relativement simple (signe du pouce vers le haut ou vers le bas), expliquée en début de chaque partie, permet de vérifier l’état hors-jeu de votre interlocuteur(trice) ainsi que son niveau de confort face à une scène. Vous n’êtes jamais à l’abri de scènes intenses et l’univers de Vampire la Mascarade traite régulièrement de sujets sensibles. Ce geste est essentiel et pratiqué également par l’animation. Vous pouvez l’initier en cas d’inconfort, dans quel cas prière d’aviser un membre de l’animation afin que votre personnage soit exclu de la scène en question, avec les conséquences en-jeu que ceci implique, bien évidemment.

➦ Sujets sensibles :Si vous avez des restrictions personnelles, des sujets que vous rendent mal à l’aise, nous vous demandons d’en aviser l’organisation. Une entente sera alors formulée afin que votre jeu ne soit pas brimé, tout en respectant aussi celui des autres joueurs(ses). Nous ne vous demanderons en aucun cas de nous détailler les raisons de votre malaise, mais dans l’esprit d’offrir un climat sécuritaire et agréable, simplement nous en aviser. Ceci étant dit, même si nous parvenons à aviser nos participants de certaines scènes plus intenses, il nous est impossible de pallier à toute éventualité. Il demeure de votre responsabilité de voir à votre santé générale. Nous faire part des sujets sensibles ne doit en aucun cas devenir un moyen d’éviter des répercussions ou conséquences pour votre personnage, cette mesure préventive existe uniquement pour favoriser le confort de tous.

➦ Médias sociaux :Les médias sociaux représentent une vitrine de choix pour discuter et entretenir notre communauté. Or, il est attendu de votre part que vous observiez les mêmes règles de bienséance quant au bleed, à la sécurité émotionnelle, ainsi qu’au respect général envers les autres participants (et l’organisation) sur cette plate-forme de communication. En d’autres mots, oui les « memes» et autres shitpostings peuvent être amusants, mais gardez toujours à l’esprit les règles ci-haut. Notamment sur notre groupe facebook officiel, qui nous sert davantage de porte-voix pour transmettre de l’information, qu’autre chose. Un second groupe facebook dédié à notre communauté existe à des fins plus ludiques et hors jeu et c’est à cet endroit qu’il vous sera permis d’y publier tous vos « memes » et autres publications du même genre. Dans le même ordre d’idées, tout groupe consacré à l’activité se doit d’être approuvé par l’organisation et sera considéré HORS JEU. Nous ne tolérons aucun développement de personnage, ou scène de roleplay virtuelle. En ce sens, par souci d’équilibre et pour éviter tout débordement hors jeu, le roleplay à l’extérieur de l’activité n’est tout simplement pas encouragé. Le jeu se déroule à la partie, et uniquement à la partie.

➦ Communication : L’équipe d’organisation met à votre disposition un courriel pour toute communication, mais n’oubliez pas que nous ne sommes pas disponibles 24/7. N’hésitez pas à nous relancer de façon courtoise; il est fort possible qu’occasionnellement, dans le volume, nous ayons perdu votre intervention. Si vous avez quelconque interrogation, problème ou inquiétude, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : equipe.de.narration@gmail.com.

Dans l’absolu, Exsilium est une activité privée sur invitation et contrevenir à ces règles de bienséance peut entraîner des sanctions pouvant aller jusqu’au retrait de la participation de manière temporaire ou permanente.