COLONIES VAMPIRIQUES

Afin de vous imprégner des thèmes proposés par chacun des territoires vampiriques du Rattrap, voici un descriptif des colonies qui vous seront accessibles. L’appellation «Colonie» est d’ailleurs utilisée pour désigner les frontières géographiques établies par la société vampirique dans une même région, ou un «domaine» (pour faire référence aux territoires Camarilliens) appartenant à un, ou plusieurs vampires. Quoi qu’il en soit, ces petites régions constituent l’essentiel des territoires qui gravitent autour de l’Oasis de Lieu-des-Riches. C’est également à ces endroits que vos personnages sont éparpillés. En somme, c’est à l’intérieur de l’un de ces trous à rat que vous vivez!

———

➦ Colonie des Scap-Isles : Située à même l’île de Salaberry-de-Valleyfield et couvrant une grande superficie au sud du fleuve, cette colonie est le paradis des charognards et autres amateurs de vidanges. L’île de Salaberry accueille en son sein la communauté des Scrap-Isles, un lieu d’échange et de découverte, creusé à même la décharge de la mégapole. Le paysage local est toutefois tranché au couteau, alors que l’île de Salaberry est un immense «junkyard» de férrailleries et de déchets à perte de vue. Alors qu’au sud du fleuve, on y trouve de vastes étendues de plaines et de petites forêts, ponctuées de petites localités peu peuplées.

➦ Colonie des Riches : Lieu-des-Riches est le cœur du Rattrap. Une halte pour tous ceux qui passent dans la région. Cette colonie est le centre économique du secteur et un point de convergence où de nombreuses routes se coupent près de la communauté du même nom. La rivière Richelieu traverse de long en large la colonie et permet à de petites embarcations de circuler du nord au sud. À vrai dire, il y a peu d’endroits où on y croise autant de voyageurs. Quant au paysage local, celui-ci se caractérise par des plaines, de champs sauvages et d’anciennes terres agricoles, qui autrefois devaient être luxuriantes.

➦ Colonie du Bastion : Cette colonie située à proximité du Protectorat est le lieu de prédilection des Archivistes de Technoculus. On y retrouve la communauté du Bastion, construit à même un ancien fort militaire. L’endroit est surtout fréquenté par les archivistes, d’occasionnels charognards et autres arpenteurs des Terres Mortes. Peu peuplé dans l’ensemble, la plèbe des Terres Mortes tend à craindre cette région, hautement fréquenté par les drones de la mégapole et ses convoient militaires qui y patrouillent de temps à autre. Le paysage de cette région est plutôt stérile et est constitué de champs et de ruines désolées.

➦ Colonie du Royaume : Aux abords du Grand Fleuve, cette colonie est le siège du Royaume de Jordanie, une communauté importante du Rattrap. Également à proximité des Terres Moribondes, cette colonie est souvent en proie des radiations qui émanent de la vieille centrale de Gentilly-2. Dans son ensemble, l’endroit est plutôt glauque. Entrecoupée par de nombreuses forêts et d’anciennes plaines agricoles, cette colonie est peu fréquentée. Les histoires et les folklores les plus étranges fusent ici et là et on raconte que plusieurs campements Manouches s’y trouvent, cachés au fond des boisés les plus sombres.

➦ Colonie de l’Écopole : Vaste territoire, la colonie de l’Écopole est un endroit prospère. La communauté de Sainte-Écopole est un lieu où les charognards et les commerçants se rendent pour transformer leurs trouvailles en produits «finis». L’endroit est d’ailleurs connu pour son artisanat et ses nombreux «patenteux». On y trouve également la communauté du «Zoo», un endroit au sud fréquenté par les déviants, où l’élevage d’animaux étranges est la marque de commerce locale. Quoi qu’il en soit, le territoire entier est couvert de forêts, de marécages, de ruines, ainsi que de champs abandonnés.

➦ Colonie du Flanc Ouest : La colonie du Flanc Ouest est l’une de ces régions où l’agriculture est au cœur des activités économiques. La communauté de Bousard est d’ailleurs le centre névralgique du secteur, avec ses bouseux et ses culs-terreux. Le paysage local est donc constitué de champs et de cultures, tandis qu’un peu plus à l’est, les montagnes de l’ancienne région de Bromont se dessinent peu à peu à l’horizon. C’est d’ailleurs à cet endroit que l’on retrouve la communauté de Tech-Mont, un lieu de science et de technologie, où l’on peut dénicher les meilleurs prélectroniciens (cyber-chirurgiens) du Rattrap.

➦ Colonie de la Servitude : En plein cœur des montagnes, parsemées de vallées et de forêts denses, cette colonie est un endroit peu fréquentable selon les commérages des Terres Mortes. En effet, la communauté de Mont Servitude serait un repaire pour esclavagiste, bien que l’endroit lui-même ne soit pas un camp de maraudeurs à proprement dit. Toutefois, parlant de maraudeurs, la colonie serait mouchetée de modestes bandes de pilleurs, éparpillées à travers les diverses localités de cette région. Finalement et non le moindre, cette colonie est traversée par le lac Memphrémagog, lieu mythique de folklores et de légendes.

➦ Colonie de l’OhmWatt : En plein cœur des plaines du Saint-Laurent, la colonie de l’Ohmwatt est un vaste territoire marécageux et tacheté de champs sauvages. En son centre, la communauté insulaire et monastique de l’OhmWatt vénère la puissance de l’électricité, sous le biais d’une pseudo-religion excentrique. Quoi qu’il en soit, le territoire est bondé de ruines. L’endroit aurait servi de champs de bataille pendant le Grand Conflit et n’est pas rare de se retrouver entre les feux croisés des maraudeurs et des charognards, qui ont fait de ces lieux un buffet à volonté pour tous les chasseurs de trésors des Terres Mortes.

➦ Colonie de la Belle Province : Cette colonie tire son nom d’un ancien restaurant qui se situerait au centre d’une communauté qui porterait le même nom; la Belle Province. Le territoire se distinguerait par ses activités agricoles, son élevage de bêtes et sa production de «hambourgeois», une spécialité locale. Autrement, l’endroit serait connu pour ses vallées peu accessibles, ses lacs et ses grandes forêts. La population de la colonie serait modeste, au-delà de la communauté qui la caractérise, mais on raconte que des tribus d’Édenistes se seraient établies dans les lieux les plus reclus de cette région du Rattrap.

➦ Colonie du Sanctuaire : Centre urbain du Rattrap, la colonie du Sanctuaire abrite en son sein la communauté la plus densément peuplée de la région. Plus au nord, la communauté minière d’Asbestos agrémente par sa présence ce territoire prisé par la plupart des vampires des Terres Mortes. Toutefois, on dit que les forêts et les mines de la colonie seraient infestées d’Engeances, qui selon toute vraisemblance, seraient attirées par l’importante population qui séjourne en ces terres. Toujours est-il que la colonie du Sanctuaire est un lieu de commerce et un incontournable du Rattrap.

➦ Colonie de Mégantic : À l’extrême Est du Rattrap, la colonie de Mégantic est située en pleine montagne, aux abords des Appalaches. Le parc national du Mont-Mégantic attire de nombreux voyageurs au sein de la communauté de Skywatch, notamment pour son observatoire, un des rares vestiges technologiques de l’Ancien Monde encore fonctionnel et opérationnel. Les ouïs-dires racontent également que des maraudeurs se seraient installés tout près de la frontière nord, tandis qu’au sud, plusieurs clans d’Édeniste se disputeraient farouchement les territoires montagneux,  ses forêts, ainsi que le lac Mégantic lui-même.

➦ Colonie du Flanc Est : La colonie du Flanc Est se retrouve scotchée à la lisière des Appalaches, flanquée à l’Ouest par le lac Massawippi. L’endroit est visiblement peu peuplé, mis à part quelques localités peu importantes et non répertoriées. On y retrouve toutefois de nombreuses ruines appartenant à l’Ancien Monde, notamment tous ces postes frontaliers américano-canadiens qui suivent ces lignes qui séparaient autrefois les deux pays. Du coup, de nombreux arpenteurs des Terres Mortes y font fréquemment excursions pour répertorier ces trésors cachés et inexplorés depuis le Grand Conflit.

➦ Colonie Appalachienne : Juxtaposée aux territoires Lycans, cette colonie est un «no-man’s land» pour les vampires du Rattrap. Bien que l’endroit soit répertorié et accessible à qui veut bien s’y installer, personne – qu’il soit vivant ou à demi mort – n’ose vraiment trainer dans ce coin des Terres Mortes. Certes, quelques localités pullulent ici et là, mais les montagnes des Appalaches et ses forêts sont bien trop hostiles pour véritablement y trouver son compte, ou simplement survivre. Ce faisant, aucune communauté ne s’y démarque vraiment et la population est pour ainsi dire, quasi-absente.

➦ Colonie du Missisquoi : Cette petite colonie aux abords de la baie Missisquoi est une région accidentée et montagneuse du Rattrap. Mis à part des forêts à perte de vue, l’endroit est peu fréquenté et fréquentable. Les Édenistes y sont fréquents, notamment autour du Lake Carmi et tout autour de la baie. Des dizaines de camps ont été installés et les tribaux règnent en maître sur ces terres inhospitalières. Situé à au Canada et aux US, cette colonie est traversée par le 89, une route totalement contrôlée par ces clans de sauvages qui n’hésitent pas à faire disparaitre quiconque s’aventure sur leurs terres. Bref, un endroit risqué …

➦ Colonie des îles du Yable : Criblée de plusieurs lacs, cette colonie est un endroit un peu particulier. Aucune communauté ne s’y démarque vraiment. Quelques localités éparses accueillent des troupeaux de bouseux. Mais aux yeux des vampires, le véritable intérêt de cette colonie réside dans son utilité. En effet, c’est à cet endroit que l’Oasis de Lieu-des-Riches envoie ses parias et ses diabloristes. Les îles du Yable servent de «prison», sans barrière ni barreaux, pour tous ceux qu’on exile et qu’on ne veut pas dans son voisinage. Les îles du Yable sont donc peuplées de malfrats, cannibales et autres diabloristes.

➦ Colonie de Lyon : Un autre territoire montagneux aux abords des Appalaches. La colonie de Lyon est surtout connue pour ses épaisses forêts et ses brouillards incessants. Jour et nuit, du matin au soir, un mince nuage de brume noirâtre flotte jusqu’aux molets. Et ce, beau temps mauvais temps. Les locaux appellent ce brouillard; le «smog» et selon les légendes, la source serait localisée dans les Adirondacks, au sud. Quoi qu’il en soit, la colonie de Lyon est un endroit peu visité, si ce n’est de quelques localités et des bouseux qui s’entêtent à y faire pousser leurs légumes.

➦ Colonie Centrale : Au beau milieu du Rattrap se trouve la colonie Centrale. Situé en en plein cœur des plaines du Saint-Laurent, l’endroit est relativement désert. On y trouve que des champs à perte de vue, quelques boisés et des ruines qui n’ont plus rien à offrir. Or ce territoire est davantage connu pour ce conflit qui oppose Dissidentiste et Caianites, quant à savoir à qui appartiendra la région. En effet, l’existence d’un lieu ayant autrefois servi d’«Elysium» Camarillien est au centre de la controverse. Les Dissidentistes veulent détruire cet héritage de l’Ancien Monde, alors que les Caianites veulent le préserver…