COMMENT JOUER À VAMPIRE ?

Vous êtes nombreux en provenance de milieux bien différents. Certains sont habitués au GN med-fan high-fantasy. D’autres participent à des GN plus historiques, ou dark-fantasy. Une autre portion de notre communauté est bien à l’affut de l’univers de vampire, mais a appris à jouer dans un cercle social bien différent du nôtre. Et à travers tout ça, certains joueurs sont carrément néophytes et apprennent sur le tas.

Donc, c’est quoi jouer à vampire ?

Jouer à vampire, c’est d’abord et avant tout une grande danse de l’hypocrisie, entre prédateurs de la nuit. C’est jouer AVEC et CONTRE ses congénères en vue de défendre un point de vue moral, éthique, politique, religieux ou philosophique. C’est jouer du coude avec d’autres suceurs de sang avide de pouvoir, en vue d’assurer sa survie au sein d’une société où chaque individu est un potentiel rival, voire un ennemi. Jouer à vampire, c’est marcher sur la corde raide, alors qu’à tout moment il vous sera peut-être nécessaire de trahir vos amis, vendre vos alliés et vos éliminer vos proches pour survivre. C’est tirer profit de chaque opportunité qui s’offre à vous et espérer vous positionner le plus haut possible dans la chaîne alimentaire. C’est également être tiraillé par son Humanité, face aux actes qu’il vous arrivera de commettre pour vous démarquer dans cette jungle. Jouer à vampire, c’est accepter cette relation « dominant – dominé » auprès de ceux qui jouissent d’une meilleure position. C’est également gravir les échelons afin d’être parmi les chefs d’orchestre qui mènent cette danse macabre. Jouer à vampire, c’est aussi être la bitch de tous ces rois et reines qui n’éprouvent aucune pitié à vous mettre le pied au visage pour protéger leur trône. C’est aussi savoir s’imposer au bon moment afin de renverser la vapeur et délaisser le rôle de l’opprimé pour revêtir le manteau de l’oppresseur. Jouer à vampire, c’est connaître sa place dans une société où les plus futés, les forts et les plus ambitieux maintiennent le statuquo de leur « non-vie ». Parce que jouer à vampire, c’est avant tout une partie d’échec ou les plus patients, les plus futés et surtout les plus endurants résistent à l’inévitable ; l’inéluctable mort finale.

———

Pour terminer avec un brin de pertinence, une vidéo du Gentlemen Gamer : « What is a Vampire? »