LE PETIT MANUEL DE L’ERSATZ

Position sur l’Axe Politique : L’Ersatz est un spécimen bien particulier. La plupart des vampires qui adhèrent à ce courant idéologique le font pour des raisons bien spécifiques Chaque vampire justifie à sa manière son existence au sein de ce courant idéologique selon sa propre perception de ce qui valide et ce qui ne l’est pas. Or à priori, les vampires de l’Ersatz s’entendent tous pour dire que les commandements de Caïn relèvent du gros bon sens et sans ces traditions ancestrales, le tissu social s’effondrerait à nouveau. Selon eux, l’ensemble de ces règles ancestrales, aussi absurdes soient-elles, furent pensées de façon à ligoter les mauvais penchants des vampires ou pour restreindre tous ces comportements toxiques, inhérents à la nature de la Bête. Et en cela, ils y voient une logique implacable, n’en déplaisent le Sombre Père et toute sa symbolique quasi religieuse. Quoi qu’il en soit, au-delà de ces quelques commandements, chaque vampire de l’Ersatz prône sa propre version de ce qu’il considère comme les «Traditions» de l’Ancien Monde. Certains individus se soumettront à l’idéologique d’un clan précis ou d’une quelconque autre secte – hormis le Sabbat – tant que cela sert leurs intérêts. Un proverbe veut au sein de l’Ersatz qu’une tradition en vaut bien autre, n’est-ce pas?

Relations envers les autres Courants :

▸ Rédemptionistes : Neutre
▸ Intégristes : Neutre
▸ Affranchis : Hostile
▸ Déshérités : Neutre
▸ Homo Vampiricus : Neutre