LES DIVERSES MARQUES DE LA GÉHENNE

➦ Assamite : Les Assamites, ou quiconque portant cette marque de la Géhenne, n’arrivent à se sustenter autrement qu’en commettant la diablorie…

➦ Brujah : Incapables de contrôler leur rage, certains Brujahs, ou quiconque portant cette marque, devient une bête enragée. Un tel personnage est considéré comme ayant un (1) «beast traits» additionnel sur tout challenge pour résister à la frénésie et débute chaque activité avec trois (3) «beast traits» supplémentaire.

➦ Gangrel : Les Gangrels, ou quiconque portant cette marque de la Géhenne, change parfois de forme contre son gré. Chaque usage d’une discipline (non passive) est maintenant accompagné d’un challenge («beast traits») supplémentaire. Advenant un échec, le personnage prend la forme d’un animal de son choix (voir Shape of the Beast – Protean) pour l’espace d’une scène.

➦ Harbingers of Skulls : Les Harbingers of Skulls, ou quiconque portant cette marque de la Géhenne, apparaît de plus en plus pâles et ressemble bien plus à un zombie qu’un vampire. Ceux qui portent cette marque attirent également l’attention des Spectres et des Wraiths et sont constamment hantés (voir flaw Haunted).

➦ Lasombra : Les vampires du clan Lasombra, ou quiconque portant cette marque de la Géhenne, éprouve beaucoup de difficulté à contrôler les forces des abysses qui l’anime. Chaque usage de la discipline Obtenebration est accompagné d’un challenge de Volonté. Advenant un échec, les abysses (sous la forme d’Arm of the Abyss – Obtenebration) se retournent contre le personnage pour l’espace d’un tour.

➦ Malkavian : Tourmentés par le poids de la folie, les vampires du clan Malkavian, ou quiconque portant cette marque de la Géhenne, arrive de moins en moins à faire la différence entre le monde réel et ses fantasmes imaginaires. Un tel individu débute chaque activité avec deux (2) traits de dérangement au minimum et doit choisir un dérangement supplémentaire (qui n’octroie aucun point) à la création de son personnage.

➦ Nosferatu : Les Nosferatus, ou quiconque portant cette marque de la Géhenne, est si laid qu’il lui est impossible d’engager ou de répondre à quelconque challenge social, au-delà de toute forme d’intimidation. De plus, un personnage portant cette marque est incapable de faire usage du pouvoir «Mask of Thousand Faces», à tel point sa laideur est indissimulable.

➦ Setite : Les Setites, ou quiconque portant le marque de la Géhenne, ressemble de plus à plus l’épithète du clan des Serpents. Chaque usage d’une discipline (non passive) est maintenant accompagné d’un challenge («beast traits») supplémentaire. Advenant un échec, le personnage développe spontanément une caractéristique physique animale et inhérente aux reptiles ou aux serpents. Cette caractéristique est évidemment permanente.

➦ Toreador : En plus d’être obsédé par un art quelconque, un Toreador, ou quiconque portant cette marque de la Géhenne, éprouve énormément de difficulté à résister à la débauche. Un tel personnage doit donc choisir un vice à la création du personnage (gourmandise, luxure, avarice, colère, envie, orgueil, paresse) qui sera traité de la même manière (d’un point de vue mécanique de jeu) que la faiblesse du clan Toreador.

➦ Ventrue : Les Ventrues, ou quiconque portant cette marque de la Géhenne, n’arrive à se sustenter autrement qu’en s’abreuvant du sang de ses propres pairs. C’est-à-dire d’autres Ventrues, ou dans le cas d’un vampire au sang faible, celui des frères et sœurs de meute…