DaveLogan, le Patron (David St-Michel)

C’est le patron de l’Oasis, celui à qui appartient la communauté de «Lieu-des-Riches». Logan est un vieux routard expérimenté. Il connaît les Terres Mortes comme le fond de sa poche, en plus de tout ce qui s’y terre. Il est de ces individus qui ont survécu à de nombreux hivers. Logan a vu les horreurs du monde et des Terres Mortes. Il sait ce qu’un homme est capable de faire lorsqu’il a faim et qu’il est acculé au pied du mur. Les Terres Mortes ont bien souvent raison des âmes les plus pures et elles font bien souvent ressortir le pire de chacun d’entre nous. C’est pourquoi un jour il s’installa à Lieu-des-Riches, seul et sans compagnon. Pragmatique, il s’est retrouvé à la tête de l’Oasis de la région du Rattrap. Logan est néanmoins un «homme» de cœur, même s’il garde la tête froide dans la plupart des situations. Il apprécie la compagnie de ses frères d’armes, ou à tout de moins de ceux qui «servent» les intérêts de son petit havre de paix, mais il préfère rester seul. Il n’a jamais adhéré à cette philosophie qui amène tous ces gens à s’ameuter. Certes, il est bien plus facile de survivre en groupe, mais tôt où tard, les gens finissent toujours par ce poignarder pour quelques miettes de pain. Et Logan préfère rester loin de tout cela.

LucRoy, le Vox Populi (Luc Lapointe)

Roy est un jeune sang-faible, cocky et ambitieux. Né à l’intérieur des murs du 313, il a appris à se défendre dès le jeune âge pour échapper au joug des maraudeurs et des fous furieux qui lui servaient de parents. Toutefois, s’il y a bien une chose qu’il a retenue et apprit de cette époque où il a vécu dans les anciennes ruines de Détroit, c’est son sens du sensationnalisme, du spectacle, son amour pour les jeux et son désir irrépressible de se divertir. Notre homme est habile avec les mots et on le reconnait pour son tempérament candide et baveux. Certains disent que derrière cette façade se cache à la moralité très discutable. Toutefois, il est su que Roy n’a qu’une seule parole. Son honneur lui est cher et son honnêteté est parfois déroutante. Récemment établis à Lieu-des-Riches, une colonie proéminament traditionaliste, Roy s’est taillé une place de choix au sein de l’Oasis.  Vox Populi depuis peu, on raconte qu’il se sert de sa position pour faire la promotion du mouvement Dissidentiste, auquel il est un ardent défenseur. Sinon, dans ses temps libres, il y organise toutes sortes de distractions et autres jeux, pour le simple plaisir et le bon divertissement de la galerie.

JoBig-Mike, le Maréchal (Jonathan Godin)

Mikeal est un ancien gladiateur, qui par un quelconque miracle, s’est retrouvé champion des jeux du 313. Épargné par la folie des maraudeurs, il fut étreint il y a de cela tout au plus une décennie. L’homme de grande taille et à la corpulence d’un ours ne savait toutefois rien faire d’autre que se battre. Il se recycla donc comme mercenaire à la solde de nombreuses organisations. Il roula sa bosse pendant quelques années jusqu’à ce qu’il atterrisse à l’Oasis de Lieu-des-Riches. Engagé par un Autarkis du Nord, il devait mettre une balle entre les deux yeux du Patron. Toutefois, le Patron racheta son contrat et c’est cet Autarkis qui se retrouva les deux pieds dans le béton, au fond du fleuve St-Laurent. Depuis ce jour, Mikeal occupe les fonctions de Maréchal, au compte du Patron qui le paie grassement. Malgré ses frasques passées, l’homme à tout de même appris à être loyal à une cause. Son rôle au sein de l’Oasis est indispensable et ses faits d’armes imposent le respect. Sa renommée n’est plus à faire, tous les vampires de la région du Rattrap le connaissent. La plupart des gens le surnomment d’ailleurs «Big Mike». L’individu est également reconnu pour son tempérament rustre. Big Mike ne fait définitivement pas dans la dentelle. On raconte également qu’il déteste les esclavagistes, un sujet qui alimente toutes sortes de rumeurs.

NicPreston, «Mr. Garvey» (Nicolas Hébert)

Preston est l’un de ces rares bâtisseurs des Terres Mortes qui accorde encore de l’importance à la civilisation humaine, malgré ce qui en reste. De nature calme et posée, son amour pour les mortels est palpable. Il souhaite plus que tout reconstruire un «foyer» accueillant et chaleureux pour ceux qui croupissent dans la misère. Comme le patron, il est un vieux de la vieille. Il est un de ces vampires qui a vu de très près, voire de trop près, les ravages de la Géhenne et du Grand Conflit. On raconte qu’à cette époque, il n’était qu’une goule. C’est d’ailleurs ce qui le sauva et ce qui lui permit d’échapper à la folie des antédiluviens. Trop faible et trop peu important pour attirer l’attention, il passa sous le radar et survécu à la tempête. De nos jours, Preston séjourne à l’Oasis de Lieu-des-Riches, où il s’occupe (et surtout se préoccupe) du développement des Terres Mortes. Sa maîtrise de l’architecture, de la gestion des ressources et des matières résiduelles lui a permis de rafler la position de Gouverneur au sein de l’Oasis. Un titre qui porte désormais le surnom de «Mr. Garvey», depuis qu’une mauvaise blague en référence à un personnage d’un jeu vidéo de l’Ancien Monde lui a collé à la peau.

MaxDanny Boy, le Législateur (Maxime Martineau)

Danny Boy est le législateur de l’Oasis de Lieu-des-Riches depuis plusieurs années. Il se complait confortablement dans ce rôle, qui lui permet d’entretenir ses petites gamiques politiques. Ce n’est donc sans surprise que de nombreuses rumeurs fusent à son égard. Un peu ratoureux, mais résolument sympathique, Danny Boy est comme un vieux meuble qu’on ne saurait se séparer. Il fait partie du mobilier depuis longtemps et les gens ont appris à apprécier sa présence. Au-delà de tous ses petits défauts, Danny Boy est respecté au sein de l’Oasis et ses talents de politiciens font de lui un redoutable adversaire politique. Ses contacts, ses influences et les dettes que les autres vampires lui doivent sont multiples. À vrai dire, avec son sourire parfait il pourrait vendre un igloo à des esquimaux. Les lois de l’Apocryphes n’ont aucun secret pour lui, il connaît très bien les traditions de l’Ancien Monde, mais également les rouages des sectes d’antan, comme la Camarilla et le Sabbat. Bref, il aurait fait un excellent avocat.

TomRomano, l’Homme d’Honneur (Tommy Aubin)

Romano, dit l’«Homme d’Honneur», est celui qui prend en charge les disputes lorsqu’il est question de trancher pour une faveur jugée injuste ou impayée. Aux yeux des vampires qui hantent les couloirs de Lieu-des-Riches, sa droiture n’est égalée que par son penchant pour les jeux de hasard, auquel il soumet bien souvent ceux qui s’entêtent ou qui sont incapables de faire preuve consilience. Romano est l’un des plus anciens officiers de l’Oasis et son travail est estimé par ceux qui savent se montrer raisonnables. Jadis, ses affiliations convergeaient avec celles du Cercle de Nobilis, jusqu’à ce que ceux-ci soient expulsés du Rattrap il y a de cela plus d’une dizaine d’années. Il n’est donc un secret pour personne, Romano est un ex «pseudo-Camarillien».  L’individu assume son passé, mais aujourd’hui se considère bien plus comme un agent libre à la solde des traditions de l’Ancien Monde. Sur une autre note, Romano est un grand amateur de musique, notamment de violon. Cette curieuse obsession l’amène parfois à faire des folies et à dépenses des sommes considérables pour l’obtention d’instruments, de cassettes et disques audio du Monde d’Avant.

LetteLette, Drinking Buddy (Mariane Gendron)

Laeticia, ou «Lette» de son doux surnom, transmet son savoir à grands coups d’idiomes et de proximité parfois malaisante. Telle une «matante» un peu curieuse, cette vampire au sang faible excelle dans l’art de la petite conversation. Il serait cependant mal avisé que de négliger l’étincelle dans ses yeux lorsqu’elle parle avec désinvolture de transactions et de ses pèlerinages. Nomade nouvellement sédentaire, Lette est une avide conteuse et une rassembleuse hors pair, dont la voix est une douce mélodie lorsqu’elle s’époumone au moment d’obtenir l’attention de ses ouailles. En quelque sorte, elle fait office de figure matriarcale, plus ouvertement bonhomme, mais à la langue vive et la répartie meurtrière. Sa présence au sein de l’Oasis est un incontournable, notamment parce qu’elle occupe depuis peu la fonction de «Drinking Buddy». Son rôle consiste à orienter la clientèle qui se présente dans son Oasis, éduquer les ignorants des règles de la «maison» et s’assurer qu’ils respectent les bonnes mœurs locales. Ainsi donc, Lette est généralement le premier contact pour tous ces nouveaux arrivants qui mettent pied dans l’Oasis.

Gibson Turing (Maxime Martineau)

Gibson est l’un de ces «Techies», ces amateurs de technologies et crack d’informatique. Armé de joujoux technologiques les plus étranges les uns que les autres, il réside à Lieu-des-Riches depuis quelques années et offre son support à l’Oasis en matière d’expertise technologique de tout genre. On le reconnait par son tempérament imprévisible et excentrique. Selon toute vraisemblance, il souffre d’un sévère syndrome de bipolarité, rendant son humeur est changeante et réactive. Il n’est pas forcément agressif ou désagréable, mais disons-le, parfois difficile à suivre. On raconte même que l’individu est au pris de problème de dédoublement de personnalité, ou de vision spontanées. Néanmoins, Gibson est l’une des figures importantes de la région du Rattrap et sa renommée s’étend jusqu’au-delà ses frontières. Son savoir-faire attire de nombreux contrats, ses connaissances sur les technologies de l’Ancien Monde sont sollicitées et c’est pourquoi le patron tient à sa présence sur ses terres.

Micah (David St-Michel)

Micah est l’un de ces rares pur-sang qui présente à l’occasion à l’Oasis, tant pour se ravitailler en sang, que pour vendre toutes sortes de babioles trouvées ici et là dans les ruines de l’Ancien Monde. Sa présence au sein de l’Oasis est surtout appréciée parce qu’il est un véritable livre d’histoire ambulant. À chacune de ses présences, il raconte à ceux qui veulent bien les entendre; histoires et anecdotes du Monde d’Avant, des temps de la Géhenne et ses aventures au creux des Terres Mortes. On raconte qu’il aurait été étreint pendant la Première Guerre mondiale et qu’il aurait survécu à la seconde guerre, à la Géhenne, ainsi qu’au Grand Conflit. Riche de son vécu, peu de vampires peuvent vraiment se targuer avoir traversé ET survécus aux trois grandes guerres qui ont fait rage le siècle précédant. Ce faisant, sa présence est estimée et ses conseils, sollicités. Micah est également un voyageur expérimenté. Il rôde d’une Oasis à l’autre, il connait les ruines de l’Ancien Monde plus que la plupart des gens et en échange d’un peu de sang vampirique, il est généralement enclin à offrir son savoir ou son assistance. Lorsqu’on le croise, on le reconnait par cette aura de «sagesse» qui émane de ses paroles, son optimisme et son altruisme, des qualités rarissimes de nos jours.

Arlequin (Frédérick Samson)

Arlequin est un petit roi parmi les voyous et les criminels de ce monde. Il réside à Lieu-des-Riches, là où s’étend l’essentiel de son petit empire. Ses relations lui permettent une ferme emprise sur le commerce des stupéfiants, ainsi qu’un levier considérable sur l’échiquier vampirique des Terres Mortes. Reconnu comme un Intégriste pur et dur, Arlequin est intimement impliqué dans les toutes les affaires politiques de l’Oasis. Pour plusieurs, il mène carrément la barque du front Caianite et il fait tout en son pouvoir pour que personne n’oublie les commandements de Caïn, le Sombre Père. Cela étant, sa présence à l’Oasis est donc une nécessité. Il rappel quotidiennement aux plus jeunes et aux Dissidentistes les enseignements des anciennes traditions et pour ceux qui se montrent moins réceptif à ses discours, Arlequin est aussi pénible qu’un vieux trente-six tours qu’on n’aurait jamais retourné. Il se répète et se répète, jusqu’à ce que le message passe. Même s’il peut devenir agaçant d’écouter ses sermons, il n’en demeure pas moins qu’il est un des individus les plus influents du Rattrap.

Dr. Tommyknocker (Nicolas Hébert)

Garth est un prélectronicien relativement connu du Rattrap. L’on raconte qu’il aurait perdu un bras alors qu’il entreprenait une périlleuse expédition dans les égouts de la grande rivière, là où se jettent de nombreux déchets du Protectorat. Il se serait retrouvé enfermé pendant plusieurs jours sous des tonnes de débris, mais il s’en serait sorti en piochant et en creusant son chemin jusqu’à la surface, à l’aide d’un immense marteau de métal. Depuis, on le surnomme «Dr. Tommyknocker», en hommage au mythe du même nom. Dr. Tommyknocker est également un de ces vampires qui séjournent à l’occasion à l’Oasis de Lieu-des-Riches. Il se passionne pour les sciences de la cybernétique et la biologie, et plus spécifiquement son application sur les vampires. Il passe régulièrement faire son tour à l’Oasis, en quête de sujets d’étude et d’individus prêts à passer sous son bistouri. Le bon docteur est d’ailleurs l’un des pourvoyeurs de contrats les plus prolifiques de la région. Pour son travail, il doit constamment faire affaire avec les gens de l’Oasis pour s’approvisionner en pièces de tout genre. Si l’on fait fi de ses obsessions, le docteur est un individu relativement agréable de compagnie et le Patron tolère sa présence malgré ses expériences un peu douteuses.

VitaliVitalie la Troteuse (Marie-Claude Richer)

Vitalie est une jeune vampire, arpenteur des Terres Mortes de métier. Elle parcourt les ruines de l’Ancien Monde à la recherche de lieux à découvrir et elle escorte les vampires qui font appel à ses services. On raconte même que ses connaissances géographiques s’étendent bien au-delà du Rattrap. Elle a mis pied au moins une fois dans chacune des régions qui constituent le «nord» des Terres Mortes. Elle connait également les routes, les cours d’eau et de nombreuses localités qui n’apparaissent nulle part sur la plupart des cartes, ainsi que l’emplacement de plusieurs Oasis vampiriques. Elle séjourne toutefois dans la région de Lieu-des-Riches, où elle s’est installée il y a quelques années. Aux yeux des vampires qui la côtoient, Vitalie est l’une de ces rares vampires que les rigueurs des Terres Mortes n’ont pas aigries. Enthousiaste, enjouée et facile d’approche, elle est plutôt appréciée de ses pairs. La Patron de Lieu-des-Riches l’a même consacrée «VIP», afin de lui permettre de rouler sa bosse sans contrainte chez lui.

MCSkyler (Marie-Claude Richer)

Skyler est une étrangeté du monde vampirique, tout droit sortie des tribus Édenistes des Appalaches. Tant dans ses accoutrements que dans ses manières, on peut difficilement la manquer. Vêtue de fourrures, et de peaux animales, mélangées à une panoplie de breloques technologiques, elle contraste avec la plupart des vampires qui séjournent à l’Oasis. On la reconnait également pour cet intérêt marqué qu’elle porte pour les arts obscurs et ésotériques. Skyler est souvent perçue comme une «archéologue» excentrique, obnubilée par le savoir perdu des vampires d’antan. Néanmoins, en ce monde terre-à-terre, de métal et de pierre, elle est en quelque sorte un phare pour ceux qui accordent de l’importance à l’occultisme. Elle surgit de temps à autre à l’Oasis et se mêle aux affaires politiques locales, mais tout le monde sait qu’elle cherche avant tout à dénicher des complices pour approfondir ses recherches et parfaire ses connaissances. Quant à ses façons de faire, celles-ci ne font pas clairement pas l’unanimité. Son adoration pour le surnaturel, les forces obscures et les rites sanglants la rend difficile d’approche. En vérité, les gens ont tendance à la craindre ou se méfier d’elle. Sa stabilité mentale laisse à croire qu’elle est peut-être désaxée, voire timbrée, même que plusieurs croient qu’elle est foncièrement sociopathe.

FouinLa Fouine (Luc Lapointe)

La Fouine est une personnalité connue du Rattrap. Il est sans contredit l’un des charognards les plus efficaces de l’Oasis, en plus d’être un membre de la faction des Nodfolks. Vêtu de son joli chapeau et d’un «douze» tronqué, il parcourt les Terres Mortes depuis de nombreuses années. Les rumeurs racontent qu’il aurait fait fortune en puisant son matos de localités peu connues, qu’il tiendrait jalousement en secret. Plusieurs maisons marchandes achètent couramment ses trouvailles et il se serait récemment installé à Lieu-des-Riches pour se rapprocher de ceux qu’il pourvoit. La Fouine est la représentation même du «self-made-man» des Terres Mortes. Dans une foule, il passe inaperçu, il n’est pas particulièrement éloquent ni charismatique, mais ses talents – ou peut-être sans chance – lui permirent de se démarquer là où plusieurs échouent. Cela étant dit, La Fouine est un habitué de l’Oasis de Lieu-des-Riches. Il propose ses services aux plus offrants et dans ses temps libres, il explore les ruines du Rattrap à la recherche de quelques clous, morceaux de ferrailles et autres cochonneries à vendre.

FredButcher (Frédérick Robindaine)

Un dur à cuir, Butcher est ce genre d’individu qui mange des maraudeurs au petit déjeuner. Étreint vers la fin du Grand Conflit, il était un de ces soldats de l’infanterie américaine – ces fantassins équipés de combinaison assistée – employé à combattre dans la région d’Anchorage en Alaksa. De nos jours, Butcher est un mercenaire aguerri qui roule sa bosse dans la région du Rattrap, près de l’Oasis de Lieu-des-Riches. On l’engage régulièrement pour toutes sortes de contrats et il est reconnu pour prendre tous les sales boulots qui lui tombent sous la main. C’est d’ailleurs ce qui lui a permis de faire fortune. Butcher est également un membre «VIP» de l’Oasis. C’est-à-dire un membre de confiance à qui on octroie le droit de séjour, tout comme de chasse. Le Patron apprécie son efficacité et lui refuse peu de choses. Quoi qu’il en soit, les vampires de la région le reconnaissent par son attitude désinvolte et son inébranlable assurance. Peu de choses l’effraies vraiment. Contrairement à ce que racontent de vilaines rumeurs, Butcher n’est pas tout à fait un «trou’d’cul». L’on pourrait croire qu’il ne ce souci que de sa bourse, mais en vérité, derrière ce molosse se cache un individu avec un certain sens moral et un honneur qui lui est propres.

Anatole le Crapaud (Jonathan Godin)

Anatole est un Compagnon de l’Ouroboros, une des factions vampiriques des Terres Mortes. De temps à autre, il paie visite à l’Oasis de Lieu-des-Riches pour rencontrer les esprits les plus aiguisés et ceux qui se clament érudits. Bien que la plupart du temps, sa venue est davantage justifiée par l’accomplissement d’une quête ou une mission confiée par ses supérieurs. Ceux qui ont eu la «chance» de le croiser constatent rapidement qu’Anatole est un rat de bibliothèque, un adorateur du savoir. Lorsqu’il fait ses apparitions, on le voit traîner dans tous les recoins de l’Oasis, à glaner toute information suspecte et susceptible de le mener sur la piste d’une prophétie ou un signe de l’apocalypse. Comme de nombreux vampires de l’Ouroboros, cette obsession pour les cycles de la Géhenne le consomme entièrement. Autrement, Anatole passe rarement inaperçu, vêtu de sa toge et encombré de tous ses bouquins et parchemins. Erratique et parfois décousu, il semble toujours inquiet, angoissé et même affolé, comme si quelque chose l’observait, comme si on le guettait dans un coin sombre. Toujours est-il que cette histoire de «cycle» de la Géhenne n’est pas sans fondement. Et la présence d’un vampire de l’Ouroboros à l’Oasis est une curiosité à ne pas prendre à la légère.

Adrien Nguyen (Jonathan Godin)

Ancien travailleur des mines Larmoyantes, il a vu sa communauté brûler lors d’un pillage de maraudeurs. Une histoire classique, mais indémodable. Ayant perdu toute sa famille et ses proches, il s’est donc tourné vers les enseignements d’un vieux bouquin surnommé «la Bible». Quelle surprise, n’est-ce pas! Or Adrien n’est tout à fait le genre d’homme de foi auquel on pourrait s’attendre. Il prêche certes la bonne parole aux hommes et femmes de cœur, mais Adrien s’intéresse avant tout aux origines et aux fondements de l’institution religieuse qu’il sert. Obsédé par ce livre, il raccroche tous ses espoirs à ses écrits et cherche désespérément à trouver sa place en ce monde. Qui plus est, étant un vampire, il consacre tout son temps à trouver une manière de retrouver sa mortalité. Quoique son intérêt pour la bible ne soit égalé que par celui qu’il porte les Goétiens, ces incarnations du malin, touché par la noirceur des noirceurs. Ceci étant, Adrien fait parfois éruption à l’Oasis pour survivre et maintenir quelques relations avec des gens qu’ils considèrent «pieux». Quand il ne sème par la controverse avec ses discours et ses valeurs chrétiennes, Adrien est considéré comme une personne de confiance, fiable et altruiste.

BlytheBlythe (Viviane Laferté)

Blythe est une vampire de contraste, sœur d’Addy, elles se ressemblent en leur histoire commune. Mais là où sa sœur demeure optimiste, Blythe est fondamentalement sarcastique et cynique. Adepte de la Karma Cruor, elle utilise le maniement des arts obscurs du sang avec une ferveur, non sans rappeler le zèle religieux des païens d’antan. Là où certains cherchent la vérité auprès de contemporains, Blythe la recherche dans les échos du sang mais aussi dans ceux du passé, ceux des morts, ceux des presque vivants. Elle se voit comme une cynique ayant simultanément un pied dans le passé et un dans l’avenir, prétendant que d’ignorer les erreurs ou ne regarder que devant n’amène que stagnation. En somme, il est su qu’elle recherche activement à comprendre l’univers, et ce au-delà de la réalité «vampirique» au quotidien. Pour elle, personne n’est véritablement sommet de la chaîne, plus que la force la plus omnipotente du moment. La plupart des habitués de l’Oasis de Lieu-des-Riches savent également que Blythe est indirectement liée par affiliation apolitisée aux Autarkis. Son point de vue est selon toute vraisemblance; modérée, mais pour elle il est inconcevable de vivre sans remettre en doute ou questionner l’ordre établi.

ViviTemperance (Viviane Laferté)

Ekatarina, qui ne répond qu’à son nom de code Temperance, est une représentante des Archivistes de Technoculus, ancienne voyou repentie, elle a adoptée un nouveau sobriquet afin de s’inculquer une vertu au moment de reprendre sa vie en main. La plupart des gens savent également, à leurs risques et périls, que Tempérance ne parle pour ainsi dire jamais de son passé. Son adolescence et son temps mortel, avant qu’elle ne soit recueillie par les archivistes de Technoculus, demeurent un sujet plus que tabou. Elle refuse même toute allusion à son étreinte, un sujet qui la ramène immanquablement à des souvenirs de violence et de cruauté. Toujours est-il que Tempérance est une fière «daywalker». Au quotidien, la moine métallique profite de sa condition pour activement mener à bien la mission de son groupe, tant dans sa quête des technologies du Monde d’Avant, que des projets plus personnels tel que le commerce de joujoux et gizmos technologiques. Antagonique à ceux qui favorisent la pureté du sang et les traditions de l’Ancien Monde, elle est cependant modérée dans ses actes et ses propos. Toujours est-il qu’elle ne colle à aucune étiquette et ne brandisse aucun flambeau, elle supporte passivement les Dissidentistes dans la mesure où ses intérêts convergent avec les idéaux des archivistes.

MarianeAdvil (Mariane Gendron)

Advil, également surnommée «Addy», est votre sympathique revendeuse de substances narcotiques et occasionnelle médecin d’allée sombre. Partisante de la faction des Autarkis, bien qu’elle soit une de ses membres les plus modérées, Addy se balade d’une Oasis à l’autre, habituellement seule ou accompagnée de sa sœur Blythe. Enthousiaste et énergétique, elle passe rarement inaperçue, contrairement à sa «jumelle» qui se fait bien plus discrète. Sa présence à l’Oasis de Lieu-des-Riches ne semble toutefois pas faire l’unanimité auprès de la plèbe locale. En effet, avec les récents événements et dénouements auprès des Autarkis, il est de notoriété publique que le Patron laisse de plus en plus d’espace aux vampires de cette faction extrémiste. Probablement pour garder un œil sur leurs activités et s’assurer d’avoir une carte dans sa manche pour négocier advenant quelconque invasion. Quoi qu’il en soit, Addy elle-même ne semble pas être un élément problématique pour l’Oasis et démontre une authentique volonté d’implication. Ses valeurs et ses idéaux sont certes très marginaux, bien au-delà de la plupart des Dissidentistes, mais tant que celle-ci respecte les lois et les règles de l’établissement, elle y sera toujours la bienvenue.

Ace (Adam Reha)

Un peu baveux et foncièrement révolté, Ace vibre au gré de la résonance de ses pairs Dissidentistes. Il milite pour ceux au sang faible et aspire à une société libre de toute contrainte des anciens vampires. Toutefois, sa façon de voir les choses se veut plus excentrique et peu conventionnelle pour un individu qui se clame Déshérité. En effet, Ace estime que les sangs-purs devraient avoir le droit de se mêler aux «thind-blood». Comme n’importe quel autre vampire, ils n’ont pas forcément choisi d’être à demi vivant et à demi mort. Ce faisant, certains d’entre eux peuvent se montrer utiles à la société, voire même d’excellents collaborateurs. Le cheval de bataille d’Ace est bien plus le contrôle qu’exercent ces «anciens» sur les plus jeunes, que la pureté de leur sang. Selon lui, s’ils n’agissaient pas tous comme des «dicks», ceux au sang pur auraient davantage de place parmi ceux au sang faible. Quoi qu’il en soit, Ace défend ces idées avec fougue et plaide pour que les Dissidentistes adoptent une approche plus ouverte. Dans un autre ordre d’idées, des rumeurs racontent qu’Ace entretiendrait une certaine rivalité avec Arlequin, un fervent défenseur de la philosophie Caianite.